Station

1)
loin cet état

tir

passée de nuit

haine à la porte

le tant déjà achevé de l’instant

le bûcheron et l’arbre vieux…

2)
temps arrêt
pourquoi des mots
suspens du geste

je de l’être

3)
s’accorde au vent

se perd

(rumeurs des passés…

4)
oubli sous la neige

dessein blanc sous blanc

page

page effacée

5)
que dire en ses accords ?

6)
assez présence
assez des corps
assez d’échos et de déesses

7)
état de gravure

morsure ancienne

chemin pèlerin

chemin…

8)
…des octaves
se souvenir

ce souvenir

mélodie hongroise

Franz Liszt

le temps dévoué

9)
du flot

la nuit malgré la nuit

10)
comme en marchant

« …promenade parfaite… »

il aurait dit…

11)
en cette raison

notre devoir

12)
de l’alchimie

: « …prends le loup gris… »

Une réponse à “Station”

  1. mariolucas dit :

    J’aime beaucoup la musique qui s’en dégage

Laisser un commentaire